Aller au contenu

Gestion des logiciels

Généralités

Sur un système Linux, il est possible d’installer un logiciel de deux façons :

  • En utilisant un paquet d’installation ;
  • En compilant les fichiers sources.

Note

L'installation à partir des fichiers sources n'est pas couverte ici. En règle générale, vous devriez utiliser la méthode d'installation par paquet, à moins que le logiciel que vous voulez ne soit pas disponible via le gestionnaire de paquets. La raison à cela est que les dépendances sont généralement gérées par le système de paquets, tandis qu'avec les sources, vous devez gérer les dépendances manuellement.

Le paquet : Il s’agit d’un unique fichier comprenant toutes les données utiles à l’installation du programme. Il peut être exécuté directement sur le système à partir d’un dépôt logiciel.

Les fichiers sources : Certains logiciels ne sont pas fournis dans des paquets prêts à être installés mais via une archive contenant les fichiers sources. Charge à l’administrateur de préparer ces fichiers et de les compiler pour installer le programme.

RPM : RedHat Package Manager

RPM (RedHat Package Manager) est un système de gestion des logiciels. Il est possible d’installer, de désinstaller, de mettre à jour ou de vérifier des logiciels contenus dans des paquets.

RPM est le format utilisé par toutes les distributions à base RedHat (RockyLinux, Fedora, CentOS, SuSe, Mandriva, …​). Son équivalent dans le monde de Debian est DPKG (Debian Package).

Le nom d’un paquet RPM répond à une nomenclature précise :

Illustration d'un nom de paquet

La commande rpm

La commande rpm permet d’installer un paquet.

rpm [-i][-U] package.rpm [-e] package

Exemple (pour un paquet nommé 'package') :

[root]# rpm -ivh package.rpm
Option Description
-i package.rpm Installe le paquet.
-U package.rpm Met à jour un paquet déjà installé.
-e package.rpm Désinstalle le paquet.
-h Affiche une barre de progression.
-v Informe sur l’avancement de l’opération.
--test Teste la commande sans l’exécuter.

La commande rpm permet aussi d’interroger la base de données des paquets du système en ajoutant l’option -q.

Il est possible d’exécuter plusieurs types de requêtes pour obtenir différentes informations sur les paquets installés. La base de donnée RPM se trouve dans le répertoire /var/lib/rpm.

Exemple :

[root]# rpm -qa

Cette commande interroge tous les paquets installés sur le système.

rpm -q [-a][-i][-l] package [-f] file

Exemple :

[root]# rpm -qil package
[root]# rpm -qf /path/to/file
Option Description
-a Liste tous les paquets installés sur le système.
-i __package__ Affiche les informations du paquet.
-l __package__ Liste les fichiers contenus dans le paquet.
-f Affiche le nom du paquet contenant le fichier précisé.
--last La liste des paquets est donnée par date d’installation (les derniers paquetages installés apparaissent en premier).

Warning

Après l’option -q, le nom du paquet doit être exact. Les métacaractères (wildcards) ne sont pas gérés.

Tip

Il est cependant possible de lister tous les paquets installés et de filtrer avec la commande grep.

Exemple : lister les derniers paquets installés :

sudo rpm -qa --last | head
NetworkManager-config-server-1.26.0-13.el8.noarch Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl2030-firmware-18.168.6.1-101.el8.1.noarch  Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl2000-firmware-18.168.6.1-101.el8.1.noarch  Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl135-firmware-18.168.6.1-101.el8.1.noarch   Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl105-firmware-18.168.6.1-101.el8.1.noarch   Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl100-firmware-39.31.5.1-101.el8.1.noarch    Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl1000-firmware-39.31.5.1-101.el8.1.noarch   Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
alsa-sof-firmware-1.5-2.el8.noarch            Mon 24 May 2021 02:34:00 PM CEST
iwl7260-firmware-25.30.13.0-101.el8.1.noarch  Mon 24 May 2021 02:33:59 PM CEST
iwl6050-firmware-41.28.5.1-101.el8.1.noarch   Mon 24 May 2021 02:33:59 PM CEST

Exemple : lister l’historique d’installation du kernel :

sudo rpm -qa --last kernel
kernel-4.18.0-305.el8.x86_64                  Tue 25 May 2021 06:04:56 AM CEST
kernel-4.18.0-240.22.1.el8.x86_64             Mon 24 May 2021 02:33:35 PM CEST

Exemple : lister tous les paquets installés avec un nom spécifique en utilisant grep :

sudo dnf list installed | grep httpd
centos-logos-httpd.noarch           80.5-2.el8                              @baseos      
httpd.x86_64                        2.4.37-30.module_el8.3.0+561+97fdbbcc   @appstream   
httpd-filesystem.noarch             2.4.37-30.module_el8.3.0+561+97fdbbcc   @appstream   
httpd-tools.x86_64                  2.4.37-30.module_el8.3.0+561+97fdbbcc   @appstream

DNF : Dandified Yum

DNF (Dandified Yum) est un gestionnaire de paquets logiciels, successeur de YUM (Yellow dog Updater Modified). Il fonctionne avec des paquets RPM** regroupés dans un dépôt (un répertoire de stockage des paquets) local ou distant. Pour les commandes les plus courantes, son utilisation est identique à celle de yum.

La commande dnf permet la gestion des paquets en comparant ceux installés sur le système à ceux présents dans les dépôts définis sur le serveur. Elle permet aussi d’installer automatiquement les dépendances, si elles sont également présentes dans les dépôts.

dnf est le gestionnaire utilisé par de nombreuses distributions à base RedHat (RockyLinux, Fedora, CentOS, …​). Son équivalent dans le monde Debian est APT (Advanced Packaging Tool).

La commande dnf

La commande dnf permet d’installer un paquet en ne spécifiant que le nom court.

dnf [install][remove][list all][search][info] package

Exemple :

[root]# dnf install tree

Seul le nom court du paquet est nécessaire.

Option Description
install Installe le paquet.
remove Désinstalle le paquet.
list all Liste les paquets déjà présents dans le dépôt.
search Recherche un paquet dans le dépôt.
provides */command_name Recherche une commande.
info Affiche les informations du paquet.

La commande dnf list liste tous les paquets installés sur le système et présents dans le dépôt. Elle accepte plusieurs paramètres :

Paramètre Description
all Liste les paquets installés puis ceux disponibles sur les dépôts.
available Liste uniquement les paquets disponibles pour installation.
updates Liste les paquets pouvant être mis à jour.
obsoletes Liste les paquets rendus obsolètes par des versions supérieures disponibles.
recent Liste les derniers paquets ajoutés au dépôt.

Exemple de recherche de la commande semanage :

[root]# dnf provides */semanage

Fonctionnement de YUM

Le gestionnaire DNF s’appuie sur un ou plusieurs fichiers de configuration afin de cibler les dépôts contenant les paquets RPM.

Ces fichiers sont situés dans /etc/yum.repos.d/ et se terminent obligatoirement par .repo afin d’être exploités par DNF.

Exemple :

/etc/yum.repos.d/Rocky-BaseOS.repo

Chaque fichier .repo est constituée au minimum des informations suivantes, une directive par ligne.

Exemple :

[baseos] # Short name of the repository
name=Rocky Linux $releasever - BaseOS # Short name of the repository #Detailed name
mirrorlist=http://mirrors.rockylinux.org/mirrorlist?arch=$basearch&repo=BaseOS-$releasever # http address of a list or mirror
#baseurl=http://dl.rockylinux.org/$contentdir/$releasever/BaseOS/$basearch/os/ # http address for direct access
gpgcheck=1 # Repository requiring a signature
enabled=1 # Activated =1, or not activated =0
gpgkey=file:///etc/pki/rpm-gpg/RPM-GPG-KEY-rockyofficial # GPG public key path

Par défaut, la directive enabled est absente ce qui signifie que le dépôt est activé. Pour désactiver un dépôt, il faut spécifier la directive enabled=0.

Le dépôt EPEL

Le dépôt EPEL (Extra Packages for Enterprise Linux) est un dépôt contenant des paquets logiciels supplémentaires pour Entreprise Linux, ce qui inclut RedHat Entreprise Linux (RHEL), RockyLinux, CentOS, etc.

Installation

Télécharger et installer le rpm du dépôt :

Si vous êtes derrière un proxy internet :

[root]# export http_proxy=http://172.16.1.10:8080

Puis :

[root]# dnf install epel-release
Retour en haut de la page